Freedoms, Rights, Disorders: Rioting violence in public space, dynamics of phenomena and organization of social response - Archive ouverte HAL Access content directly
Theses Year : 2017

Freedoms, Rights, Disorders: Rioting violence in public space, dynamics of phenomena and organization of social response

Libertés, Droits, Désordres : Les violences émeutières dans l’espace public, dynamique des phénomènes et organisation de la réponse sociale

(1, 2)
1
2

Abstract

A compléter
L’objet de la recherche consiste à mettre en évidence que la prise en compte des violences émeutières requiert une évolution de l’environnement juridique et des méthodes de maintien de la paix publique hérités de notre histoire. Notre dispositif de gestion de l’ordre public est particulièrement adapté au modèle français de manifestation. C’est considérable et exemplaire à beaucoup d’égards mais cela ne peut clore le débat sur les formes de la réaction sociale nécessaires pour répondre aux différentes formes du répertoire de la protestation en particulier à la dynamique complexe des désordres émeutiers.Alors que la manifestation, son encadrement par les forces de sécurité intérieure et son environnement juridique ressortissent à la culture de l’organisation et de l’ordre, les violences émeutières relèvent, quant à elles, de comportements colériques naturels. Elles constituent un objet et un enjeu différents que traduisent notamment la récurrence des crises en milieu urbain et la difficulté d’y faire face de façon satisfaisante.Sur le plan opérationnel comme sur le plan juridique, l’éventail de la réponse aux désordres est particulièrement large, mais il traduit également un double embarras :• Les violences émeutières sont le plus souvent des violences d’expression. Qu’ils en soient conscients ou non, face à ces comportements, le juge et le politique se sont montrés fréquemment indulgents dans un contexte juridique où la liberté d’expression est un droit fondamental et la manifestation une conquête sans équivalent dans notre pays. Les réponses sociale et judiciaire se caractérisent donc par une mansuétude parfois légitime, parfois inadaptée mais souvent mal comprise.• Les modes d’action policiers et les outils du Droit façonnés par l’environnement juridique et la culture de la manifestation, peuvent se révéler inadaptés pour répondre aux émeutes urbaines et conduire à des évolutions aussi variées qu’inappropriées comme la banalisation du recours à des régimes juridiques d’exception et la sédimentation d’une culture d’affrontement entre police et population.Le concept retentissement / identification et l’analyse des colères rebelles et insoumises ouvrent la voie à une adaptation du droit et de la réponse sociale conciliant le respect des droits fondamentaux et le maintien de la paix publique dans l’espace urbain. Tel est l’enjeu de la dialectique « Libertés - Droit - désordres ».
Not file

Dates and versions

tel-03114378 , version 1 (18-01-2021)

Identifiers

  • HAL Id : tel-03114378 , version 1

Cite

Didier Joubert. Libertés, Droits, Désordres : Les violences émeutières dans l’espace public, dynamique des phénomènes et organisation de la réponse sociale. Droit. LYON 3, 2017. Français. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-03114378⟩
35 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More