Ecouter le bruit au travail : le cas des centres d’appels et des péages d’autoroute - Archive ouverte HAL Access content directly
Journal Articles Une larme du diable, revue des mondes radiophoniques et sonores Year : 2013

Ecouter le bruit au travail : le cas des centres d’appels et des péages d’autoroute

(1)
1

Abstract

Environnement de travail bruyant ? Chantier... usine... cuisine de restaurant ? Pas seulement. Les environnements de travail où le bruit est inhérent à l’activité sont plus nombreux qu’on ne le pense, notamment dans le tertiaire. La sensibilisation à l’exposition sonore s’étend à ces secteurs du tertiaire jusqu’alors négligés, basée sur la reconnaissance du bruit comme facteur important de stress, préjudiciable à la concentration intellectuelle. En effet, le bruit au travail a de nombreuses conséquences : conséquences humaines d’atteintes de l’audition qui constituent l’une des principales causes de maladies professionnelles ; conséquences professionnelles de baisse de productivité – difficulté d’adaptation à un poste de travail, difficulté de perception des messages ; ou encore conséquences personnelles en termes de bien-être au travail – stress, fatigue auditive. C’est précisément dans le secteur des services que se situent les deux métiers qui seront décrits dans cet article : les centres d’appels et le péage autoroutier. Parmi les contraintes et les conditions de travail stressantes des téléopérateurs ou des péagers figure le fait de travailler dans un environnement bruyant.
Not file

Dates and versions

hal-02896547 , version 1 (10-07-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02896547 , version 1

Cite

Karine Lan Hing Ting. Ecouter le bruit au travail : le cas des centres d’appels et des péages d’autoroute. Une larme du diable, revue des mondes radiophoniques et sonores, 2013, 4, pp.8-13. ⟨hal-02896547⟩
23 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More