Bioraffineries, biocarburants, produits bio-sourcés : l’écologie comme prétexte ? - Archive ouverte HAL Access content directly
Book Sections Year : 2013

Bioraffineries, biocarburants, produits bio-sourcés : l’écologie comme prétexte ?

(1) , (1)
1

Abstract

Les bioraffineries semblent reposer sur le concept d’écologie industrielle, c’est-à-dire non seulement sur le primat technique d’un échange de flux, d’un partage possible de l’énergie produite, mais aussi sur une coopération spécifique entre les entreprises situées sur un même espace, les collectivités territoriales et autres personnes morales. Elles peuvent s’ancrer localement au regard des échanges qu’elles réussissent à tisser avec le territoire d’implantation (mise en place de filières pour exploiter les ressources locales, etc.) Toutefois l’un des questionnements fondateurs de notre recherche est de savoir jusqu’à quel point la réflexion sur la bioraffinerie, les programmes nationaux et européens peuvent s’abstraire d’une réflexion plus large sur l’acceptabilité des voies technologiques qui en découlent. La seule comparaison avec les « mauvais élèves » - les modalités de production « traditionnelles » (pétrole, nucléaire, etc.) - peut-elle justifier un aveuglement institutionnalisé sur les choix politiques et éthiques sous-jacents ? N’est-il pas utile de démonter le référentiel (Jobert, 1992) et les représentations socio-environnementales sur lesquelles cette évolution technologique est fondée, non pour en juger la validité ou la nocivité, mais pour la réinscrire dans un contexte social et écologique ?
Not file

Dates and versions

hal-02524051 , version 1 (30-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02524051 , version 1

Cite

Julie Gobert, Sabrina Brullot. Bioraffineries, biocarburants, produits bio-sourcés : l’écologie comme prétexte ?. Ecologie politique vs Ecologie industrielle : Quelles stratégies pour le développement durable ?, Economica, pp.232-252, 2013. ⟨hal-02524051⟩
20 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More